Publié par : FreD - Asso St Antoine | 21 février 2015

Recours contentieux devant le Tribunal administratif


À la suite de la Déclaration d’Utilité Publique signée par le Préfet des Alpes-Maritimes, notre Association a décidé de confier l’affaire à Me Myriam Lazreug, qui a déposé le 3 décembre 2014 un recours contentieux devant le Tribunal administratif.

 

– Nous dénonçons, comme notre Association le fait depuis longtemps, le caractère destructeur de l’ouvrage projeté, les nombreuses nuisances et pollutions qu’il occasionnerait dans toute la ville, et son incapacité totale à résoudre la question de la circulation dans Grasse : elle ne peut l’être de façon satisfaisante que par un contournement de la ville, que nous demandons depuis des années.

– Nous dénonçons les nombreuses insuffisances du rapport du commissaire enquêteur.

– Nous dénonçons une dépense démesurée qui grève à la fois les finances de la ville et celles de la nouvelle région : en effet, la convention signée en 2010 entre le département des Alpes-Maritimes « représenté par monsieur Eric CIOTTI, Président du Conseil général », et la Ville de Grasse, « représentée par Monsieur Jean-Pierre LELEUX, Sénateur-Maire de la Commune de GRASSE », prévoit le budget suivant : « Compte tenu de l’évolution du projet vers une route aux caractéristiques plus urbaines [ !!!], la commune de Grasse contribue au financement de cette opération à hauteur de 3 % du montant de l’opération estimé à 67.09 millions d’euros, soit 2.0127 millions d’euros. Les versements, déliés du rythme d’exécution des travaux seront lissés sur 10 ans à part égale à compter de 2011. Le montant annuel versé s’élève à 201 270 €TTC sur la base du montant de l’opération ci-dessus. Chaque versement sera déclenché par un appel de fonds annuel du département. »

C’est-à-dire que depuis cinq ans, la ville a déjà provisionné plus d’1 million d’euros pour le budget prévu en 2010 (67,09 millions d’euros, dont 3,250 millions pour le foncier), largement dépassé, et qui approche actuellement des 80 millions d’euros pour 1,98 kilomètre de voie express ; de plus, le Département ne dispose que de « près de 70% de la surface nécessaire au projet » : donc, « les terrains qui ne pourront pas faire l’objet d’acquisitions amiables nécessiteront après obtention de l’utilité publique une procédure d’expropriation » : ce qui grossirait d’autant la note à payer.

En plus de l’action en justice, l’occasion nous est offerte de montrer par la voix des urnes que nous nous opposons plus que jamais à ce projet destructeur, coûteux et inutile : bien entendu, sans faire de politique, ni donner des consignes de vote, nous demandons à tous nos adhérents et aux Grassois de se mobiliser, et de tenir compte, pour leur choix électoral, des prises de position des candidats sur ce projet.

 

Enfin, comme il est évident que le problème, quel que soit le moyen (contournement comme nous le demandons, ou projet actuel) prendra plusieurs années, nous suggérons une fois de plus, en priorité :

  • La construction de la bretelle de la Paoute, qui délesterait le carrefour des Quatre-Chemins ;
  • L’élargissement des voies qui conduisent vers les entrées de la pénétrante Cannes-Grasse aux seuls endroits où c’est possible :

— le tournant de l’avenue Henri Dunant ;

— le goulet d’étranglement du Chemin des Chênes.

Ces deux mesures simples suffiraient, avant toute solution définitive, à fluidifier le trafic dans Grasse.

Elles doivent être conduites en concertation avec les riverains, et avec tous les Grassois.

 

Le Conseil d’Administration de l’Association

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :