Publié par : FreD - Asso St Antoine | 16 mars 2015

A propos du chiffrage


En réponse aux demandes d’explications de « Nice Matin » sur le chiffrage du prolongement de la pénétrante :

En 2003, l’Avant Projet de la DDE (Etat) chiffrait le projet (abandonné par le CG en 2006) de prolongement par boulevard urbain intégré à la voirie locale à 47 millions d’€

– En juin 2010 (délibération du conseil municipal de Grasse  2010-88), l’évaluation était de 67 millions dont 3% à la charge de la Ville, par une convention que seuls les élus Grasse à Tous ont refusée. En revanche, MM. Vinciguerra (« Ecolo ») et Estampe (PS) ont voté pour, avec tous les élus de M. Leleux.

Les documents de l »Enquête Publique (20 septembre -25 octobre 2013) pour la DUP permettant le prolongement de la pénétrante comme le rapport du Commissaire Enquêteur qui est public fait état d’un coût prévisionnel de 72 364 692 € (admirons la précision !…)

Ce coût est une évaluation 2013 relative au stade d’un Avant Projet Sommaire (p. 181 du rapport du C.E.) qui doit donc être réactualisé globalement (évolution des indices des prix du BTP) et dans les détails en prenant en compte la réactualisation du prix des acquisitions foncières par l’Etat entre 1996 et 2000 (qui ne l’ont pas été).

Il faut y ajouter le coût (qui n’est mentionné nulle part) de la construction du nouveau rond point à réaliser à la sortie de la PCG, sur la RD 2562, sur l’avenue de la Libération. Pour mémoire, l’échangeur prévu à l’entrée du prolongement sur la RD 9 (Les Castors) est évalué, lui, à 2,7 millions d’€.

N’est pas non plus mentionné le coût du passage de la pénétrante sur l’avenue Frédéric Mistral par toboggan (4 voies).

Ne sont pas réévalués les coûts des expropriations.

Ne sont pas prévus les dommages et intérêts qui ne manqueront pas d’être demandés par les centaines de propriétaires dont les biens seront dévalorisés par la construction des deux longs et hauts viaducs et l’impact destructeur au plan environnemental et visuel.

Or une jurisprudence constante montre que ces dédommagements sont de Droit.

Voilà pourquoi le montant de 80 millions d’€  (dont 3% à la charge de la Ville qui n’a rien mis en réserve chaque depuis 2010 !) est une estimation très réaliste et qui n’a -hélas- rien d’exagéré.

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :