Publié par : FreD - Asso St Antoine | 8 août 2016

Communiqué


Le bureau de l’Association de Défense des quartiers St Antoine et St Jacques s’est réuni le 19 mai pour faire le point sur les questions qui nous préoccupent :

  • En ce qui concerne le prolongement de la pénétrante jusqu’à St Jacques, nous attendons la décision du Tribunal Administratif de Nice. Une Assemblée Générale extraordinaire sera convoquée dès que nous en aurons connaissance. Le dossier de cette affaire est consultable sur notre blog « Oui au contournement»
  • L’échangeur à la Paoute, prévu de longue date, dont le projet était prioritaire (voir les engagements de M. Ciotti dans « Nice-Matin ») n’est toujours pas commencé (prix de départ annoncé : 14 millions d’€). Cette réalisation indispensable permettrait pourtant de soulager la circulation dans Grasse, et de diminuer les nuisances sonores qui persistent et s’accentuent, en particulier à l’entrée du tunnel de la pénétrante Cannes-Grasse. Les comptages sur ce point doivent être revus par des bureaux d’études indépendants, dans le respect des normes environnementales et sanitaires.
  • Dans ce contexte, la modification du PLU n° 11 (voir notre blog) aggravera les choses. Les résultats de l’enquête publique montrent d’ailleurs que nos concitoyens en prennent conscience. Nous devons nous opposer à un bétonnage anarchique qui met en jeu notre vie quotidienne et les ressources, entre autres touristiques, de notre ville.
  • Il faut mettre un terme aux travaux illégaux du « Château Diter » qui se sont accompagnés  de la réalisation d’un accès non autorisé sur la RD 9 -ce qui a  accru  la dangerosité de cette route- et qui, en outre,  se sont traduits par l’abattage de dizaines d’arbres dans une zone boisée classée au PLU. Ce qui est un préjudice pour les habitants de nos quartiers à pour l’ensemble des Grassois.

Pour atteindre ces objectifs, nous demandons à nos adhérents de renforcer notre Association, actuellement la plus importante en nombre et en activités.

Cordialement à tous,

Le Bureau de l’Association

Vous trouverez ci-joint copie de la réponse (sans surprise) de la ministre de l’Environnement, Ségolène Royal, à l’une de nos adhérentes.

Publicités

Responses

  1. Bonjour à tous,

    Je suis sur le point d’acheter un bien immobilier à St Antoine (chemin Castor).
    j’essaye de comprendre le statut de l’extension avant de m’engager définitivement, à savoir si ce projet est toujours d’actualité et quelle est sa probabilité de voir le jour (et à quelle échéance).
    Sauriez-vous pourquoi les travaux ne démarrent pas et que pas grand chose ne semble bouger depuis 2013? Les débuts de travaux sont ils dépendants d’une décision de justice?
    Il est aussi difficile de décrypter les volontés politiques actuelles sur ce projet, fait-il toujours parti des priorités du conseil général et de la ville de Grasse?

    Je vous remercie grandement pour vos éclairage,
    Bien cordialement

    David

  2. Chère Monsieur,

    Il ne nous est pas possible de vous donner des assurances sur le projet de pénétrante :

    1- Le projet n’est pas abandonné : voir l’interview de M. Estrosi, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, dans « Nice-Matin », qui le confirme, et précise que 5 millions d’euros du Conseil régional lui sont réservés. Mais aucun chiffre officiel récent n’a été donné par le Conseil départemental, maître d’ouvrage du projet. Or nous estimons le montant des travaux, pour le seul prolongement, et sans compter la sortie vers la Paoute, à un minimum de 80 millions d’euros…

    2- Effectivement, un recours auprès du Tribunal Administratif de Nice a été déposé ; nous attendons sa décision, comme indiqué sur notre blog.

    Cordialement.

    Le Conseil d’administration de l’Association

  3. Bonjour,

    Je souhaite acquérir un bien, qui se trouve dans le domaine Chateau-Folie, et je suis assez inquiète concernant la construction de la pénétrante, ainsi que des immeubles dont j’ai entendu parlé (peut être que ce n’est pas le cas, je n’ai pas encore pris le temps de vérifier)

    Je n’aimerais pas m’engager dans un achat assez onéreux, pour que celui-ci soit dévaluée à cause de la pollution visuelle du pont, et de ces potentiels immeubles.

    Savez-vous où en est la décision du Tribunal Administratif de Nice? Avez-vous plus d’informations?

    Merci beaucoup d’avance pour votre aide.

    Bien cordialement

    Alix

  4. Le juge rapporteur au Tribunal Administratif de Nice avait conclu à l’annulation du projet.
    Curieusement, trois semaines plus tard, le Tribunal Administratif a pris la position contraire.
    En conséquence, l’Association de Défense de St Antoine et St Jacques ainsi que l’Association des riverains de Château Folie a fait appel devant la Cour Administrative d’Appel de Marseille.
    L’instruction n’est pas close et l’audience n’est pas fixée à ce jour.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :