Publié par : Hormiga | 29 janvier 2018

POURSUITE DE LA PENETRANTE CANNES-GRASSE: L’ACTUALISATION DES COÛTS MONTRE UN PROJET EXTRÊMEMENT COÛTEUX, DEVASTATEUR ET OBSOLETE


L’édition de Grasse de Nice-Matin a consacré, jeudi 25 janvier, deux pages aux travaux prévus par le Département et la ville de Grasse sur la pénétrante Cannes-Grasse –l’échangeur de la Paoute– et le prolongement de cette voie express jusqu’à Saint Jacques.

Les chiffres indiqués par le quotidien local -qui n’a fait que reprendre ceux affirmés par le Conseil Départemental- sont une fois de plus faux.

Ils sont nettement sous évalués et ne correspondent pas du tout à ceux figurant dans le rapport du Conseil Départemental soumis à l’Enquête Publique en décembre 2013.

L’écart porte sur les millions d’euros en plus.
Ce qui n’est pas rien.
De plus, les chiffres minorés ne sont pas actualisés.

Autant de raisons qui ont conduit le Président de l’Association de Défense, Paul Euzière, à envoyer à Nice-Matin une mise au point très précise que l’on trouvera ci dessous dans son intégralité.

Communiqué de presse de Paul Euzière
Président de l’Association de Défense des Quartiers
St Antoine et St Jacques

L’édition du 25 janvier de Nice Matin est fort opportunément revenu sur le dossier de la Pénétrante Cannes-Grasse avec ses deux parties : l’échangeur de la Paoute –indispensable- et que nous réclamons depuis 25 ans et le prolongement entre le Carrefour de l’Alambic (RD9) et l’avenue de la Libération (RD2562).

Manifestement le Département et ses représentants ignorent totalement les coûts de ce prolongement à travers St Antoine et St Jacques figurant dans ses propres documents.
En effet, il est fait mention d’un chiffrage à « 64,5 millions d’euros TTC somme à laquelle il faut ajouter 2,23 millions d’euros d’acquisitions foncières restant à faire ».

Le rapport de l’Enquête Publique réalisée sous l’autorité du Département il y a 5 ans, en décembre 2013, avance (p. 28) le chiffre de 72 364 692 millions d’€

Le Département a réévalué le coût de l’échangeur de la Paoute à 17 millions d’€ au lieu de 14 millions. Soit une hausse de 21,5%.

Il suffit d’appliquer le même taux d’augmentation pour le prolongement pour arriver à 87 865 000 € pour moins de 1,9 Km !
A cela il faut ajouter la sortie de la Pénétrante sur l’avenue de la Libération qui n’est pas chiffrée.

Nous en sommes donc à ce jour à un montant de près de 88 millions alors que plus de 20% des acquisitions foncières n’ont pas été réalisées et que nulle part n’ont été pris en compte les préjudices visuels, sonores et environnementaux qu’occasionnerait, pour les propriétaires et tous les habitants, la poursuite de la Pénétrante sous forme de voie express jusqu’à St Jacques, avec des viaducs et des piliers de 27 m de hauteur.

Rappelons, car cela concerne aussi les finances communales que, par convention, la ville de Grasse devra acquitter 3% du montant total des travaux.

Il est donc souhaitable que l’on abandonne ce projet dévastateur et ruineux et que soit enfin mise à l’étude une voie de contournement Ouest de Grasse. C’est possible et à un coût bien moins démentiel.

C’est tout le sens des actions en justice initiées par l’Association de Défense des Quartiers St Antoine et St Jacques et l’Association des Riverains de Château Folie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :